Rencontre avec le lémurien de Nosy Be

Avant tout je souhaiterais répondre à une question fréquente. Doit-on mettre un accent aigu à Lemurien ? Hé bien oui ! L’orthographe de ce nom propre n’est pas Lemurien, mais bien Lémurien. A Madagascar, on les appelle Maki et ils font parti du patrimoine naturel…. et ne dites pas que c’est un petit singe…

Lors de mes excursions à Madagascar, j’ai eu l’occasion de voir plusieurs espèces de Lémuriens, de les approcher, de jouer avec eux, de leur donner à manger, de les prendre en photo… Cependant attention tout de même : les Makis sont classés dans la catégories des animaux sauvages ! Si ils ne sont pas dangereux ils peuvent voler ou mordiller…

Dans la région de Nosy Be, et sur toutes les îles alentours j’ai rencontré beaucoup de Lémuriens. Inutile d’aller en brousse ou en forêt tropicale ! Ils ne sont pas non plus dans des enclos ou des parcs Nationaux, mais en pleine nature. Il y a même une île qui est surnommée l’île aux Lémuriens, je parle de Nosy Komba.

Le lémurien est l’espèce animale la plus célèbre de Madagascar. De l’ordre des primates, il en existe 36 espèces majoritairement endémiques, sauf 2 espèces que l’on trouve aussi dans d’autres îles voisines. Dans cette grande île, il existe à peu près une soixantaine de types de lémuriens, différenciés par leurs couleurs, leurs tailles et leurs comportements. Malheureusement, ce mammifère est une des espèces menacées d’extinction à cause de la déforestation et de la chasse qui ont déjà causé la disparition de certaines autres espèces.

Découvrez toutes les espèces de Lémuriens ici

Les lémuriens et la culture malgache

Ce qui m’a beaucoup impressionné, c’est de voir à quel point ces quadrupèdes tiennent une grande place dans la culture locale, plus particulièrement à Nosy Be, où j’ai découvert une faune incroyable. Ces animaux sont craints et vénérés, à tel point qu’ils font l’objet de « Fady », une sorte de tabous revêtant un caractère obligatoire que chaque membre d’une communauté, ainsi que les étrangers doivent respecter. Personnellement, je pense que ces « Fady » ont été instaurés dans le but de préserver les animaux d’éventuelles chasses ou maltraitances ! Dans certaines ethnies, ces animaux sont considérés comme la réincarnation d’êtres disparus. D’ailleurs, après quelques recherches, j’ai appris que le terme lémurien provient de lémure qui, dans la mythologie romaine, signifiait fantôme. C’est ainsi qu’il est très rare de trouver un lémurien en captivité ici.

Les différents types de lémuriens

Le Maki ou Lemur catta (nom scientifique) est l’emblème de Madagascar. Ils sont facilement reconnaissables avec leurs queues en noir et blanc. Ils se déplacent tout en étant en l’air comme un point d’interrogation.
L’aye-aye, un lémurien nocturne assez étrange qui ressemble à un mélange de plusieurs animaux (chat, furet, belette, chauve-souris).
L’indri, le plus gros des lémuriens, de couleur noire et blanche. Son cri similaire au chant d’une baleine à bosse fait sa particularité…

Le Vari Noir et blanc de Nosy Be

Le Vari Noir et blanc s’habitue facilement à l’homme

Lors de mes séjours à Madagascar, j’ai apprécié tout particulièrement les makis de Nosy Be, une vraie perle du Canal de Mozambique entourée d’îlots paradisiaques dont Nosy Komba qui est surnommée l’île aux lémuriens. J’y ai rencontré des troupes de makis en liberté dans les manguiers, les cocotiers, corossols et palmiers. C’est donc dans la nature que Je les ai approchés, j’ai joué avec eux, leur ai donné à manger, j’ai caressé leur pelage et pris des photos originales. Il s’agissait surtout des spécimen Microcebus et Macaco (en photo panoramique). Le premier regroupe les plus petits lémuriens au monde qui mesurent 12 cm sans la queue, qui elle mesure environ 15 cm ; et pèsent à peu près 90 gr. Ils se nourrissent d’insectes, de fruits et de miels.

Le Lémur Noir ou Macaco de Nosy Be

Le Lemur Macaco est aussi appellé Lémur Noir

Le second, aussi appelé Lémur noir mesure généralement entre 90 centimètres et un mètre, pour peser en moyenne 2,4 kg . Les mâles de cette espèce sont de couleur noire et les femelles marron, avec un ventre blanc et une longue queue. Ils vivent en groupe de 10 individus, dont une femelle dominante, et se nourrissent de fruits, d’insectes et de feuilles.

Si vous avez la chance de faire un voyage à Madagascar, et si vous vous promenez dans la végétation luxuriante de Nosy Be, par exemple dans la réserve naturelle de Lokobe, soyez attentif aux cris de ces animaux. Ils ne sont pas loin. Pour observer leurs mimiques, c’est à vous de les appeler, et il y a de grandes chances qu’ils s’approchent car ils se déplacent souvent en petit groupe. Le mot magique, souvent utilisé par les guides Malgaches, est Maki Maki ! Essayez vous verrez…

Ce fut tellement agréable de voir à quel point cette faune endémique de Madagascar était unique, une vraie richesse !

Email

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Illisible ? Générez un autre code. captcha txt

Start typing and press Enter to search